Catégorie : Contre les violences faites aux femmes

La lutte contre les violences faites aux femmes nous concerne toutes et tous.

Contre les violences faites aux femmes

Le jury a désigné les lauréats de la 1ère édition du prix « La lutte contre les violences faites aux femmes nous concerne toutes et tous » organisé par le Conseil départemental du Gard. Découvrez les projets retenus !

Le concours avait été ouvert aux associations du 1er septembre au 31 octobre 2022. 

Un jury issu de l’observatoire

Le jury, issu de l’observatoire des violences faites aux femmes du Gard, s’est réuni le jeudi 24 novembre à l’Hôtel Édouard à Mouret à Nîmes pour prendre connaissance des 8 projets présentés. Il était présidé par Isabelle Fardoux-Jouve, Conseillère départementale, déléguée à l’Égalité femme – homme et à la lutte contre les discriminations et composé de Béatrice Bertrand, Directrice du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) du Gard, Nicolas Ferran, Directeur de l’association La Clède, Cindy Guirriec, Adjudante de gendarmerie, représentant la Maison de protection des familles du Gard, et Lydie Hébréard, Chargée de mission de projet départemental au Conseil départemental du Gard.

Les lauréats

8 projets ont été présentés et, à l’issue des délibérations, le jury a retenu 3 associations lauréates :

  • 1er prix – L’association Des ailes pour elles pour son projet « La traversée au féminin »

Le projet est un défi 100% féminin de traversée en Kite-Surf entre le continent et la Corse (100 000 nautiques soit 185 km, 6 à 8 h de traversée)

Le projet vise à récolter des fonds et à les diriger au profit de la fondation des femmes pour créer des places d’hébergement d’urgence et un soutien aux femmes victimes dans le Gard.

» Voir la vidéo de présentation

  • 2e prix – Le journal de Valdegour pour son projet « Briser le silence »

Le Journal de Valdegour est un mensuel qui s’adresse aux habitants du quartier mais aussi à tous les lecteurs potentiels intéressés par l’actualité de ce territoire. C’est un média d’éducation à la citoyenneté.

Le projet « Briser le Silence » se décline en 2 temps avec :

  1. La rédaction d’articles ciblés sur le sujet des violences faites aux femmes avec des rappels de textes de lois, l’affichage de numéros spéciaux et d’adresses utiles, au service de la sensibilisation et de la lutte contre les violences faites aux femmes.
  2. La création de temps d’échanges et d’espaces de rencontres sur la base de films, reportages, livres qui parlent de violences faites aux femmes et avec le soutien de la Compagnie Paroles Transparentes, Hervé Gaboriau proposera des jeux de rôles avec des filles et des garçons avec, pour finalité, de comprendre les mécanismes de la violence dans les relations femmes-hommes.

L’objectif est de sensibiliser aux violences faites aux femmes au sein de chaque foyer

  • 3e prix – L’association RESEDA pour son projet « Les Maillons du Pays Cévennes »

Il s’agit de la mise en place de séances de concertations techniques sur le sujet des violences intrafamiliales en Pays Cévennes

Sur la base d’une dynamique collective de concertation et de co-construction, ce groupe permettra la mise en lumière d’une problématique ou d’un dysfonctionnement partenarial, afin d’en tirer des enseignements et d’affiner les propositions dans l’optique d’un schéma idéal de prise en charge

Chaque séance, autour d’une situation rapportée par un professionnel, se structurera en deux étapes :

  1. des échanges avec le groupe pour interroger la problématique posée ou le dysfonctionnement partenarial éventuel,
  2. l’élaborations de pistes d’actions, points de vue proposés par le groupe

Enfin, l’ensemble des rencontres favorisent l’interconnaissance des acteurs en proposant un temps pour la présentation d’une actualité ou des questions éventuelles.

Le prix « La lutte contre les violences faites aux femmes nous concerne toutes et tous »

Le concours, ouvert à l’ensemble des associations porteuses d’un projet se déroulant sur le territoire gardois, a pour objectif d’apporter un soutien et un parrainage à une action innovante ayant un intérêt pour le territoire gardois et favorisant la lutte contre les violences faites aux femmes.

Il s’agit d’encourager les associations dans leurs initiatives afin qu’elles puissent initier la mise en œuvre concrète de leurs projets ou consolider leurs réalisations.

« Le Conseil départemental du Gard s’engage au quotidien pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous agissons également avec détermination contre les violences faites aux femmes aux côtés des associations de terrain.

L’engagement de ces associations nous est indispensable. Chacune d’entre elles est une richesse, un domaine d’expertise, un champ d’actions sur lesquels nous agissons ensemble. Nous soutenons et nous encourageons l’innovation.

C’est avec cette volonté de poursuivre notre effort et d’encourager les initiatives innovantes que nous avons lancé, cette année, deux concours (un « Prix pour l’égalité femmes-hommes » et un « Prix pour la lutte contre les violences faites aux femmes »).

Aujourd’hui, avec l’attribution de ces nouveaux prix, nous poursuivons notre engagement auprès des associations afin qu’elles puissent initier la mise en œuvre concrète de leurs projets ou consolider leurs réalisations. Nous félicitons ces lauréats et leur souhaitons un bel aboutissement de leurs réalisations ».

 

 

Françoise Laurent-Perrigot
Présidente du Conseil départemental du Gard

Isabelle Fardoux-Jouve
Conseillère départementale
Déléguée à l’Égalité femme-homme et à la lutte contre les discriminations

Rapport égalité femmes-hommes

Contre les violences faites aux femmes

Le Conseil départemental a présenté le 10 novembre 2022, son 7e rapport sur la situation en matière d’égalité femmes/hommes. Il se décline autour de 2 volets : l’égalité entre les femmes et hommes au sein du Conseil départemental et les politiques publiques menées en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le Gard.

Le rapport annuel sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes.

Les collectivités territoriales sont investies d’obligations légales en matière de politique d’égalité entre les femmes et les hommes.

La loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes prescrit aux collectivités territoriales et aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) – de plus de 20 000 habitants – de présenter, préalablement aux débats sur le projet de budget, un rapport sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes sur leur fonctionnement en tant qu’employeurs et sur les politiques publiques menées dans leurs territoires, ainsi que sur les orientations pluriannuelles et les programmes de nature à une amélioration de la situation.

Le Conseil départemental du Gard tient cet engagement et va au-delà de ses obligations légales en faisant le choix de présenter ce rapport en séance publique.

Une séance rythmée par de nombreux témoignages.

Au cours de cette Assemblée plénière dédiée à la présentation du rapport, les 3 associations lauréates du concours organisé par le Conseil départemental ont été présentées :

  • L’association SILLAGE pour le projet «Festival Femmes et Musiques» (1er Prix)
  • L’association LIBR’AIR pour le projet «Elles et Ils» (2e Prix)
  • L’association RADIO AVIVA pour le projet «Femmes du Gard et Fières de l’Etre» (3e Prix)

Les 3 projets retenus ont été présentés par la diffusion d’une courte vidéo suivie d’une prise de parole d’un représentant de la structure pour évoquer la mise en place de leurs projets et leurs perspectives.

La 1ère lauréate a proposé à l’Assemblée une représentation associant les structures Sillage et All Styles autour de la musique classique et du Hip-Hop.

L’association Service d’Entraide Protestant de la Grand’Combe, qui a participé au concert de Sillage dans le cadre de son projet « Festival Femmes et Musiques », a ensuite témoigné de cette expérience.

Un réseau de plus de 80 partenaires pour avancer collectivement.

Après la séance de présentation du rapport, les partenaires du réseau départemental des droits des femmes porté par le Conseil départemental, et les associations lauréates du concours ont été conviés à un temps d’échanges avec les élus départementaux à l’Hôtel Edouard Mouret.

Les nouveaux membres du réseau ont été invités à signer la charte « Ensemble pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes ».

Les nouvelles associations signataires :

  • Des ailes pour elle,
  • Prendre son envol,
  • Sillages,
  • Radio Aviva,
  • Libr’Air,
  • Jawad Frikas pour All Style.

«Ce rapport, à l’image de ceux des années précédentes, donne à voir, certes, une réalité mais au-delà de sa présentation, il est un outil pour l’action à mener auprès des Gardoises et des Gardois afin de prévenir et de lutter contre les stéréotypes sexistes et les violences faites aux femmes.

L’année 2021, impactée par la crise sanitaire, a fait bondir le nombre d’appels sur les plates-formes et les numéros d’écoute, les signalements et les dépôts de plainte pour violence. On note aussi 20% de féminicides en plus en France, entre 2020 et 2021.

Pour cette année 2021, le Gard, comme le territoire national, a toujours compté une majorité de femmes aux postes d’infirmières, d’agentes d’entretien, d’aides à domicile, dans les professions intermédiaires de la santé, du travail social, des professeures des écoles, des institutrices et/ou assimilées.

Aujourd’hui, des signaux sont révélateurs d’une évolution des mentalités et de la société avec par exemple l’allongement du congé de paternité ou encore le choix d’une Présidente à la tête de notre collectivité et de celle de la Région.

Même s’il reste fort à faire, les réelles avancées constatées en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes nous confortent dans nos efforts pour continuer à progresser».
Françoise Laurent-Perrigot
Présidente du Conseil départemental du Gard
Isabelle Fardoux-Jouve
Conseillère départementale,
déléguée à l’Égalité femme-homme et à la lutte contre les discriminations

Laisser un commentaireLaisser un commentaire

[PRIX] Lutte contre les violences faites aux femmes

Contre les violences faites aux femmes

Votre association se mobilise en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes ? Faites connaitre votre projet et participez au nouveau prix organisé par le Conseil départemental du Gard !

 

Valoriser les initiatives associatives

Le Conseil départemental lance du 1er septembre au 31 octobre 2022 son tout nouveau prix intitulé « La lutte contre les violences faites aux femmes nous concerne toutes et tous ».

Ce concours, ouvert à l’ensemble des associations porteuses d’un projet se déroulant sur le territoire gardois, a pour objectif d’apporter un soutien financier et un parrainage à une action innovante, ayant un intérêt pour le territoire gardois et favorisant dans son concept ou dans sa réalisation la lutte des violences faites aux femmes.

Chaque année 3 structures pourront être récompensées en fonction des projets retenus.

Les associations lauréates seront connues le 25 novembre 2022 à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Comment participer ?

Les associations qui souhaitent participer doivent déposer leur dossier de candidature (Dossier présentant le projet + récépissé de déclaration en Préfecture) avant le 31 octobre 2022.

Conseil départemental du Gard
Direction Générale des Services – Direction Coordination Direction Générale
3 rue Guillemette
30 044 NÎMES CEDEX 9

Parole d’élues

Le Conseil départemental du Gard s’engage au quotidien pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous agissons également avec détermination contre les violences faites aux femmes aux côtés des associations de terrain. L’engagement de ces associations nous est indispensable. Chacune d’entre elles est une richesse, un domaine d’expertise, un champ d’actions sur lesquels nous agissons ensemble. Nous soutenons et nous encourageons l’innovation. Depuis les premières journées départementales en 2017, un long chemin a été parcouru à leurs côtés. Nous avons réussi ensemble à constituer un réseau de partenaires suffisamment solide pour créer l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes, outil de connaissance et d’actions. Cependant, la tâche n’est pas accomplie. De nombreux efforts sont encore nécessaires. Trop de femmes sont encore victimes de violences et de discriminations. Les inégalités sur les salaires et les carrières demeurent encore. C’est avec cette volonté de poursuivre notre effort et d’encourager les initiatives innovantes que nous avons lancé, cette année, deux concours (un prix pour l’égalité femmes-hommes et un prix pour la lutte contre les violences faites aux femmes). Par l’attribution de ces prix, nous souhaitons approfondir notre engagement auprès des associations afin qu’elles puissent initier la mise en œuvre concrète de leurs projets ou consolider leurs réalisations.

Françoise Laurent-Perrigot
Présidente du Conseil départemental du Gard
Isabelle Fardoux-Jouve
Conseillère départementale
Déléguée à l’Égalité femme-homme
et à la lutte contre les discriminations
Laisser un commentaireLaisser un commentaire

Violences faites aux femmes : le Département prend ses responsabilités. Et même plus….

Contre les violences faites aux femmes

La situation d’Ana jeune mère de deux enfants, victime d’un féminicide dans le Gard a fait l’objet d’un reportage sur une des chaines de télévision*. Cette situation qui a bouleversé les Gardois et les Gardoises en juillet 2018 mais aussi tous les professionnels qui sont intervenus à ses côtés a montré toute la nécessité d’un accompagnement partagé… More…

Mailing liste

Vous souhaitez recevoir des informations, des e-invitations liées à l'actualité "Aide égalité femmes-hommes" dans le Gard ? Laissez nous votre mail ici