Violences faites aux femmes : le Département prend ses responsabilités. Et même plus….

Leave a commentLeave a comment

La situation d’Ana jeune mère de deux enfants, victime d’un féminicide dans le Gard a fait l’objet d’un reportage sur une des chaines de télévision*. Cette situation qui a bouleversé les Gardois et les Gardoises en juillet 2018 mais aussi tous les professionnels qui sont intervenus à ses côtés a montré toute la nécessité d’un accompagnement partagé…

…ou chacun, de sa place, peut porter une présence mais aussi la nécessité que soit aussi accompagnés les hommes auteurs et ce dès connaissance d’une situation de violence conjugale.

Cette émission a mis à plusieurs reprises l’accent sur le rôle de l’entourage, la place des acteurs locaux et des collectivités territoriales mais aussi sur celle de l’Etat. Il faut rappeler la volonté forte du Département du Gard et plus particulièrement du Président Denis BOUAD et d’Isabelle FARDOUX JOUVE  qui ont voulu la création de l’observatoire départemental des violences faites aux femmes qui permettra une meilleure coordination des intervenants institutionnels et associatifs locaux.

Comment au regard de cette situation tragique ne pas saluer et louer le travail de tous les professionnels du Département du Gard et de ses partenaires qui ont à un moment donné, été présents au côté d’Ana et de ses enfants et dont certains n’ont pas été mentionnés dans l’émission qui pourtant était très complète et documentée. L’accompagnement social et le volet éducatif n’ont certainement pas été assez développés mais tant d’autres choses ont été montrées dans leur réalité et leur cruauté…

Dans l’instant : séparation du couple, un lieu d’accueil disponible, écoutant, en capacité d’accueillir une mère et ses deux enfants, de garantir au début un placement aussi secret que possible, puis un accompagnement vers une réinsertion sociale. Des partenaires associatifs qui offrent des réponses juridiques aux femmes, des possibilités d’accueil immédiat à l’image du CIDFF du Lieu de Vie et d’Accueil et ses deux responsables qui ont fait un travail remarquable.

Les services du Département ont été présents dans l’accompagnement d’une mère, dans celui de deux enfants, présents dans les informations données et sur les suites possibles et dans l’accompagnement, y compris physique, de ces femmes et enfants victimes.

Contre les violences faites aux femmes

No comments
Leave Your Comment

No comments

Mailing liste

Vous souhaitez recevoir des informations, des e-invitations liées à l'actualité "Aide égalité femmes-hommes" dans le Gard ? Laissez nous votre mail ici