L’observatoire des violences faites aux femmes

L’observatoire des violences faites aux femmes


Qu’est-ce que l’observatoire ?


La création de l’observatoire au sein du département du Gard a vocation à créer une culture commune de lutte contre les violences conjugales. L’objectif est de proposer une prise en charge globale des victimes ainsi que leurs enfants par un ensemble de mesures complémentaires et adaptées. C’est en partageant avec l’ensemble des professionnels qui interviennent auprès des victimes de violences à savoir personnels des services départementaux, fonctionnaires de police, magistrats, avocats, soignants, professionnels socio-sanitaires, associatifs… que ce dispositif a pu être initié.


Cet observatoire s’est concrétisé lors du premier comité de pilotage, le jeudi 16 juillet 2020, sous la présidence du Président du Conseil Départemental, du Préfet et de l’élue Déléguée à l’égalité femme-homme et à la lutte contre les discriminations. A cette occasion, Madame Ernestine Ronai a été nommée Présidente d’Honneur de cet observatoire.


Quels sont ses priorités et ses projets ?


L’observatoire s’est fixé de développer trois axes de travail :

  1. Observer pour créer un diagnostic partagé
  2. S’inspirer des bonnes pratiques nationales, voire internationales
  3. Les partager au sein du réseau départemental qu’il aura constitué

À ce jour deux actions qui avaient été priorisées lors du premier comité de pilotage sont en cours :

  • La Mesure d’Accompagnement Protégé qui consiste à accompagner un enfant du domicile d’un des parents victimes vers le domicile du parent auteur, et ce, dès lors que l’enfant n’est pas en danger au domicile de ce dernier.
  • Le dispositif dit féminicide qui lui consiste à mettre à l’abri le ou les enfants présents lors d’un féminicide, dans un cadre sécurisant, en l’occurrence l’hôpital, avec une présence permanente à ses côtés durant les jours qui suivent l’acte criminel.

En parallèle de ces deux actions le dernier comité de pilotage de l’observatoire du 19 mai 2022 a validé la création de deux groupes de travail.

  • Un premier sous l’égide de l’ordre des médecins, se construit avec pour objectif de rechercher et sérier les causes des violences masculines et proposer des actions correctrices et complémentaires aux réponses déjà présentes. De nombreux acteurs ont d’ores et déjà actés leur participation à ce groupe de travail ou leur intérêt pour celui-ci,
  • Un second groupe de travail autour de la question de l’accompagnement à la parentalité chez le parent auteur.

Quelle organisation pour cet observatoire ?


Cet observatoire, dont l’ingénierie est assurée par le chargé de mission du département, au sein de la Direction Coordination Direction Générale, associe, au sein de son comité de pilotage, tous les partenaires impliqués par leurs actions dans l’accompagnement des femmes victimes de violence. Le CIDFF assure un accompagne technique au sein de l’observatoire.


Un protocole visant à renforcer le caractère opérationnel du partenariat permet de renforcer la mutualisation des moyens tout en respectant le cadre des compétences de chacun des signataires.

Si vous souhaitez participer aux travaux de l’Observatoire vous pouvez écrire à reseauddf@gard.fr



Retour sur les origines


Depuis de nombreuses années, le Département accompagne et soutient des partenaires associatifs ou publics qui interviennent auprès des femmes victimes de violences. Les services du Département sont aussi très souvent en première ligne, notamment ses services sociaux, qui sont aussi mobilisés dans le suivi des familles et des enfants confiés par une mesure judiciaire ou administrative.

Parce que cet accompagnement est essentiel pour le Département, l’Assemblée Départementale a voté le 30 janvier 2020, à l’unanimité, sur proposition du Président Denis Bouad, et de la Déléguée à la lutte contre les discriminations, à la promotion de l’égalité et de la laïcité, Isabelle Fardoux-Jouve, la création d’un observatoire départemental des violences faites aux femmes.


Que dit la loi ?

Violences sexuelles, harcèlement sexuel, violences au sein du couple, outrage sexiste, mariage forcé, mutilations sexuelles… retrouvez dans les rubriques ci-contre, les textes de loi pour défendre vos droits

Trouver de l’aide dans le Gard

Qui appeler ? À qui s’adresser dans le Gard ? Accueil social, écoute, orientation, accompagnement psy, hébergements d’urgence, accès au droit, gendarmerie, police, santé…

Comment réagir
Comment réagir pour s’en sortir ?

Briser le silence : Comment échapper aux violences de l’autre, faire cesser l’intolérable ?

Vous êtes témoin de violence, que faire ?

Vous voyez des comportements qui vous interpellent, vous entendez des propos qui vous choquent, vous vous interrogez…Beaucoup de violences conjugales auraient pu être évitées si un voisin, un collègue, un proche était intervenu.

Mailing liste

Vous souhaitez recevoir des informations, des e-invitations liées à l'actualité "Aide égalité femmes-hommes" dans le Gard ? Laissez nous votre mail ici